5 guitares électriques fabriquées en France

Alors que la production d’instruments de musique est maintenant possible partout sur la planète, nous avons la chance d’être entourés en France de luthiers d’exception qui propose des instruments fabriqués dans leurs ateliers situés aux quatre coins de l’hexagone.

Aujourd’hui nous avons décidé de nous pencher sur dix modèles de guitares électriques fabriquées par des artisans français et actuellement proposées sur Reverb. De la vallée de la Loire à la Moselle en passant par Marseille et Paris, découvrez notre sélection.

Ligérie - Othello Grand Cru

Loiret

Situé à quelques kilomètres d’Orléans, l’atelier Ligérie propose un travail soigné sur de nombreux modèles de guitares électriques, mais aussi de basses. Ce modèle est proposé à la commande avec différentes options disponibles.

Cette Othello Grand Cru est issue d’un travail fait par Ligérie sur leur modèle Othello inspiré par des modèles californiens bien connus. L’atelier travaille des bois français pour ses réalisations, ce modèle de guitare possède un corps en aulne, un manche en érable et une touche en cormier, if ou autres bois fruitier (selon arrivages). La Othello Grand Cru est proposée de série en trois coloris, Rouge translucide, Jaune translucide ainsi que Noir translucide avec accastillage chrome ou noir, mais tout peut être personnalisé à la demande.


San Lorenzo - Weiss Bamboo

Bouches-du-Rhône

L'atelier San Lorenzo est installé au cœur de la Provence et travaille sur la création d’instruments artisanaux garantis à vie.

C’est l’un des premiers instruments développé par l’atelier, on retrouve ici un instrument inspiré par le travail de Hermann Weissenborn sur les guitares lap steels. Le corps de cet instrument est composé d’un assemblage de bois et de carbone, ce Weiss est équipé d’un micro bobiné à la main par Sp Custom un autre artisan français. Un travail qui allie la tradition et le moderne.


Patrick Robert - Lady Brown

Nord

Patrick Robert a commencé par réparer des instruments de musique avant de se lancer dans la fabrication de guitares de sa conception. Dans son atelier situé à Lille propose des séries inspirées par les modèles de guitares les plus populaires fabriquées dans les années 60 à 70 en Californie.

Cette Lady Brown possède un corps en frêne dans une finition noyer satiné, un manche en érable ainsi qu’une touche en palissandre équipée de frettes en inox. Au niveau de l’électronique on retrouve deux micros Seymour Duncan Antiquity ainsi qu’un Tremolo Sideway qu’on trouve d’habitude plutôt sur des Gibson vintage.


Springer - Mc Fly

Moselle

C’est dans l’est de la France qu’est situé l’atelier du luthier Mikaël Springer, les modèles qu’il propose sont baignée d’une inspiration américaine revisitée au niveau des formes et de l’esthétique. Cette Springer Mc Fly est inspirée par la guitare utilisée dans le film « Retour vers le futur » par Marty Mc Fly pour sa reprise de « Johnny B. Goode » dans la scène du bal du lycée : une Gibson ES-345 TDC.

Cette guitare hollowbody, ici dans une finition cherry, possède un corps et un manche fabriqués dans de l'acajou amer (Cedrela odorata ou spanish cedar, le fond et les éclisses sont réalisés en tilleul, la touche est elle en palissandre indien. Elle est également équipée d'une paire de micro Häussel 1959, de mécaniques Kluson deluxe et d'un Bigsby B7.


Jacobacci - Sasha Distel

Île-de-France

Pour conclure cette série, voici une guitare particulière fabriquée en France au début des années 1970.

C’est en 1954 que débute l’histoire de la fabrication de guitares, André et Roger Jacobacci sont alors à la tête d’un atelier de lutherie né au début des années 20 au cœur de la ville de Paris. En plus de soixante-dix ans d'existence de très nombreux instruments sont fabriqués sous le nom Jacobacci, ils seront utilisés par des musiciens de l’époque comme Michel Berger ou encore Sacha Distel.

C’est d’ailleurs un modèle portant son nom qu’on retrouve ici. Cette guitare serait née par envie de défi. À la fin des années 60, tout les guitaristes rêvent de guitares Gibson L-5, Super 400 et autres ES-175, les frères Jacobacci ont pour projet de proposer un modèle de guitare meilleur que ce que proposent les Américains à cette époque. Sacha Distel commande une guitare à l’atelier et celle-ci est adopté pour être produite en petite série de 1966 à 1992.

Le corps de cette guitare est constitué d’une table en épicéa, d’éclisses et d’un dos en érable, le manche est lui en acajou et possède une touche en palissandre. Au niveau de l’électronique et de l'accastillage, on retrouve une paire de micros fabriqués par Michel Benedetti ainsi que de mécaniques Schaller.


Retrouvez régulièrement nos sélections au travers nos articles mais également en visitant nos sélection thématiques et notre section Pépite Reverb.


comments powered by Disqus