Secret Sauce : le délai de Radiohead

Dernièrement, Julien revenait sur l’ingrédient secret qui donne au morceau « Heroes » du légendaire David Bowie toute son aura. Cette semaine, c’est un groupe britannique non moins mythique qui va nous intéresser dans ce nouvel épisode de la série Secret Sauce : Radiohead.

La recette

L’album qui nous intéresse est ici celui sorti en 1997 par le groupe : OK Computer. Sur cet opus, on retrouve de nombreux effets de délais créés par Jonny Greenwood au travers de son Space Echo RE-201, en particulier sur le morceau « Subterranean Homesick Alien ».

Radiohead - « Karma Police »

La quintessence de l’utilisation du délai se trouve à la fin du morceau « Karma Police », où la guitare se met à sonner comme une machine détraquée qui se désintègre petit à petit, illustrant à la perfectionnant l’angoisse générée par la technologie. C’est ici un délai en auto oscillation, on vient créer une boucle de feedback, en obligeant le délai à se répéter à l’infini. La note d’origine n’est plus répétée, le bruit devient envahissant, l’ensemble fini par totalement s’emballer.

Sur le morceau « Karma Police », c’est un rack numérique AMS DMX-15 qu’Ed O'Brien utilise pour arriver à ce résultat. Un modèle analogique à « Bucket-brigade », comme le Carbon Copy de MXR fait largement l’affaire pour un rendu au plus proche de l’effet d’origine. Réglez le feedback à fond et gardez la main sur le réglage de volume. Le réglage de « time » permet lui de gérer la note en auto oscillation.

comments powered by Disqus

Reverb Gives

Your purchases help youth music programs get the gear they need to make music.

Carbon-Offset Shipping

Your purchases also help protect forests, including trees traditionally used to make instruments.

iOS app store button
Android play store button