La malle aux trésors n°3 : les guitares de légende de Matthieu Lucas

Pour ce troisième épisode de notre série la Malle aux trésors, nous sommes de nouveau en compagnie de Matthieu Lucas et de ses guitares exceptionnelles. Après nous avoir fait découvrir la Telecaster de Jeff Buckley, Matthieu nous a de nouveau ouvert sa caverne d’Ali Baba.

Si vous n’avez pas eu la chance de voir les deux premiers numéro de cette série, vous les retrouverez par ici.

Voici deux nouveaux spécimens qui devraient vous faire envie ! Laissons la parole à Matthieu Lucas pour nous raconter l'histoire de ses guitares.

Gretsch White Falcon

Single Cutaway - 1960

Cette Gretsch White Falcon a été fabriquée en 1960, en début d’année. On peut le voir à l’épaisseur de la caisse, c’est encore une taille typique de 1959. En fait, chaque année Gretsch changeait l'épaisseur des caisses des 6120, des Country Gentleman et de la White Falcon entre autres. Elle est entièrement d’origine, aucune pièce n’a été changée. Comme sur toutes les White Falcon, le binding vieillit très mal, c’est la même matière que celle qu’ils utilisaient à l’époque pour leurs batteries.

Cette White Falcon a appartenu à Rich Robinson de The Black Crowes. C’est le manageur du groupe qui m’a proposé d’acheter cette guitare, quand je me suis rendu compte de la valeur historique cette guitare, je n’ai pas hésité.

Pour le côté historique, il faut bien se mettre en tête que la Gretsch White Falcon était la guitare électrique la plus chère du monde à l’époque de sa mise sur le marché, elle valait quelque chose comme 575 $ (presque 5 000 € actuels).

Ce modèle est entièrement d’origine, c’est la première fois de ma vie de collectionneur que j’ai la chance d’avoir une White Falcon en version single cut. La White Falcon a beaucoup été produite en double cutaway, les modèles single cutaway sont les plus rares, on tournait à l’époque autour de 25 à 30 exemplaires maximum produits par an. Gretsch passera à une version double cutaway dès 1961.

Des musiciens comme Neil Young, Stephen Stills ou encore Malcolm Young jouaient sur ce modèle en particulier. À une époque, tout le monde voulait jouer sur une White Falcon.


Gibson SG Angus Young

Prototype - 2008

Gibson a fabriqué une série en 2009 pour Angus Young, il y a eu 200 VOS, 50 modèles signés par l’artiste. Celle-ci est la toute première de cette série, elle a donc été fabriquée pour Angus Young d’AC/DC c’est un prototype unique avec une finition reliquée.

On peut voir au dos de la tête qu’il n’y a pas de numéro de série il est juste écrit AP1 pour « Artist Proof Number 1 ». Elle a été fabriquée en 2008, un an avant la mise en série de ce modèle. Elle a été envoyée à AC/DC à Vancouver pendant leur enregistrement de l’album Black Ice pour qu'Angus Young puisse l’utiliser et qu’il valide le modèle pour lancer la série.

Pour moi, au niveau lutherie et Custom Shop c’est vraiment la meilleure SG que j’ai eu l’occasion d’avoir dans les mains. C’est un mix entre la SG de Back in Black de Angus Young et la SG Standard de 1971 qu’il a utilisé sur Highway to Hell. On a donc le corps d’une SG Standard avec un manche de SG Custom en trois parties en érable et une touche en ébène, on retrouve des pontets en nylon comme sur les SG de la fin des années 60. Sur ce modèle, les tonalités des micros sont déconnectés en fait les potentiomètres sont juste là pour l’esthétique.

D’autres histoires de guitares arrivent très bientôt, pour ne plus rien rater abonnez-vous à la newsletter Reverb.

La Boutique de Matthieu Lucas Découvrez maintenant

comments powered by Disqus