Comment entretenir son ampli et éviter la panne

Quoi de plus frustrant que de monter sur scène, de brancher sa guitare, de basculer le standby et de se retrouver avec un feu d’artifice finissant invariablement dans un panache de fumée nauséabonde et en frais de réparations à rallonge.

Que ce soit un petit combo de 1948 à lampes ou un véritable monstre de 2 000W, découvrez en 6 points, les soins que vous pouvez apporter vous-même à vos amplis.

Premiers soins

La première chose à faire : tout simplement nettoyer régulièrement l’extérieur de votre ampli à l’aide d’un chiffon pour retirer la poussière que ce soit autour des potentiomètres ou sur le tolex.

L’électronique et la poussière ne font vraiment pas bon ménage et ce simple geste est un premier pas dans l'entretien de votre matériel, que ce soit vos guitares, pédales, câbles.

Parfois certaines taches demandent un soin différent, on peut pratiquement tout régler avec une éponge un peu humide et du savon noir liquide, évitez comme la peste les nettoyants chimiques et les éponges abrasives qui risquent d’endommager le cuir, le tweed ou certains matériaux fragiles.

Fender Champion 600, 1953

Couvrir son ampli avec une housse est une excellente idée, il en existe pour pratiquement tous les amplis existants sur le marché, si vous avez un budget plus important, pensez flight case. La poussière ne pourra pas s’infiltrer pendant les temps de stockage, les bières renversées à l’arrière du van de tournée ne viendront pas éclabousser directement le tolex, que des avantages !

  • Nettoyez l’extérieur à l’aide d’un chiffon
  • S’il y a des taches, utilisez une éponge un peu humide et du savon noir
  • Essayez de trouver une housse pour votre ampli ou mieux : un flight case

Les combos

L’arrière d’un ampli combo n’est pas un flight case, accumuler les câbles, les pédales, les capodastres ou même des bouteilles d’eau (c’est du déjà vu) est une très mauvaise idée. Vous avez toutes les chances d’endommager la membrane extrêmement fragile des haut-parleurs. Pour la bouteille d’eau n’en parlons même pas, on vous laisse imaginer le résultat. On laisse donc l’arrière de son ampli vide de toute accumulation de matériel, à la rigueur une petite pochette contenant des fusibles de remplacement, mais on parlera de ça plus loin.

  • Ne transportez rien à l’arrière de vos amplis combos

L'électronique

C’est certainement la partie la plus importante de votre ampli, il en va de la vie de votre son et de la vôtre par la même occasion.

Les tripes d’une tête Stevens.

Rappelons que les amplificateurs, et en particulier ceux fonctionnant à lampes ou tubes électroniques, fonctionnent à l’aide de hautes tensions qui sont capables de vous faire passer de vie à trépas en un instant. Loin d’être une blague potache, suivez l’indication inscrite à l’arrière des amplis, et ne les ouvrez sous aucun prétexte, AUCUN.

Qu’ils soient à lampes ou à transistors, ils restent des appareils électriques donc dangereux et ce, même débranchés de toute prise électrique. Faites appel à des spécialistes pour tout ce qui concerne l’intérieur de votre circuit.

Pour conclure cette mise en garde, la terre est une protection obligatoire sur un ampli, ne pensez même pas à la couper volontairement ou à la retirer si votre ampli ou vos pédales buzz. S’il y a un bruit, c’est que vous avez un autre problème qui demande qu’un spécialiste se penche dessus. La terre est une protection pour vous ! Sans elle, vous risquez vraiment d’y laisser votre peau en cas de gros problème électrique.

On vérifiera donc régulièrement que le câble d’alimentation est en parfait état, pas d’entaille visible, pas de broche abîmée. Le fusible qui protège votre ampli en cas de problème interne est toujours accessible à l’arrière de votre appareil, c’est souvent un capuchon à vis ou une petite trappe sous la prise secteur.

Avant de vérifier le fusible, débranchez votre ampli de toute prise électrique. Il est très important de vérifier le calibre : il est inscrit à côté du fusible et sur le fusible en lui-même. Si vous lisez « 3A » il faut que le fusible soit un 3A (ampères) et pas un autre. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un technicien.

Porte fusible

Fusible de 3,15A (ampères)

Que ce soit un combo ou une tête avec un baffle, un câble vient relier la partie amplificateur aux haut-parleurs. Vérifiez qu’il est bien branché et qu’il est en bon état avant d’allumer votre ampli.

  • Le câble d’alimentation est en parfait état
  • Le fusible secteur a le bon calibre
  • Le câble haut parleur fonctionne correctement

Les lampes

La lampe pour fonctionner possède un filament, comme dans une classique ampoule à incandescence, ce filament est très solide lorsqu’il est froid, mais lorsque vous allumez votre ampli, il chauffe et devient beaucoup plus fragile tant qu’il reste à haute température.

Lampes fabriquées par RCA

Évitez donc au maximum de déplacer un ampli encore chaud ou allumé, vous risquez de fragiliser voir de briser le filament d’un des tubes. Ne touchez jamais les lampes de votre ampli, vous risqueriez de vous brûler très sévèrement, en revanche faites appel à un technicien compétent pour vérifier de temps en temps leur état, les lampes s’usent et les réglages internes de votre ampli doivent être vérifiés pour que celui-ci fonctionne correctement encore des années.

L’art du changement des tubes est en soi tout un monde et il faudrait plusieurs articles pour vous éclairer sur les bonnes pratiques, encore une fois, rapprochez-vous d’un bon technicien.

  • Ne déplacez pas un ampli allumé ou encore chaud
  • Ne touchez pas les lampes, elles peuvent être brûlantes
  • Pensez à faire réviser et régler votre ampli de temps en temps

Le cas des amplis vintage

Un amplificateur de plus de 20 ans, même s’il fonctionne parfaitement, demande à être examiné par un professionnel, en effet certains composants, passé le cap des 20 ans, risquent tout simplement de lâcher et d’endommager gravement votre ampli. Enfin, si vous venez de vous offrir un engin ancien, il est important d’être certain qu’il ne sera pas dangereux pour vous à l’utilisation. Mieux vaut prévenir que guérir.

Amplificateur Mullard, 1927

  • Un ampli vieux de plus de 20 ans doit être surveillé ou révisé
  • Soyez certain que votre appareil est aux normes et ne présente pas de danger pour vous à l’utilisation

Un petit ravalement de façade

Même si ce n’est pas directement lié au fonctionnement de votre amplificateur mais que vous souhaitez qu’il conserve sa valeur sur le marché, il est important de le garder complet, d’un point de vue esthétique : pas de boutons manquants, ou de poignée rapportée.

Pour conclure, un entretien régulier et des révisions ponctuelles vous permettront de profiter pleinement de votre ampli sans risquer le stress de la panne et il y a fort à parier que votre ampli fonctionnera parfaitement pendant de très nombreuses années. Si malgré tout, vous aviez affaire à une panne, pas de panique et rapprochez-vous du service après vente de la marque pour obtenir l’adresse d’un réparateur qualifié.

Pièces détachées pour amplis Acheter maintenant

comments powered by Disqus