Capturez le son de Gojira avec des pédales d'effet classiques

Nous tenons à remercier les magasins Hurricane Music et Michenaud
pour leur aide et le prêt des guitares et d'effets utilisées pour réaliser cette vidéo.

Si un groupe de musique devait incarner la scène metal française à l’international, ce serait celui crée par quatre Landais en 1996 et baptisé Gojira quelques années plus tard. Depuis, les frères Duplantier, accompagnés de Christian Adreu et de Jean-Michel Labadie enchaînent les albums de Terra Incognita en 2001 à Magma en 2016 ce sont plus de six albums studio qui ont vu le jour.

C’est tout au long de cette carrière que le groupe a su forger un son inimitable sachant allier un son metal hyper puissant avec des paroles engagées sur des thèmes importants aux yeux des membres de Gojira.

Il y a quelques mois, nous avions exploré en détail un autre groupe français : Téléphone. Cette semaine, c’est en compagnie du guitariste Julien Bitoun que nous allons essayer de coller au plus près du son de Gojira en utilisant des pédales d’effet que vous pourrez facilement trouver ou substituer.

Julien a choisi d’utiliser une guitare équipée en micros EMG 81 pour retrouver le son des guitares Charvel signature qu’utilise Joe Duplantier. Pour le premier morceau, c’est le premier titre de l’album Magma qui nous intéresse : « The Shooting Star », et plus particulièrement son intro. Nous avons donc choisi de brancher une de Boss sans trop pousser son gain, à laquelle vient se greffer une Small Stone d’Electro-Harmonix.

Le morceau suivant, « Stranded », provient lui aussi du même album. La configuration tourne toujours autour la Boss Metal Zone à quoi vient s’ajouter une Whammy de Digitech qui permet de propulser le son de guitare deux octaves plus haut.

C’est toujours le même « Stranded » qui nous intéresse pour la fin de cette expérience. La Metal Zone est encore de la partie, cette fois-ci accompagnée d’un flanger Boss BF-3 pour ajouter du mouvement sur ce refrain qui a certainement été retravaillé en post-prod lors de l’enregistrement de l’album.

Toute la prise a été enregistrée via un ampli Fender Twin Reverb Silverface réglé avec son EQ à plat, une reverb à zéro et un gain léger pour garder un son bien clair. N’importe quel ampli branché dans un baffle équipé d’un ou de plusieurs haut-parleurs de 12 pouces fera l’affaire.

Pour être certain de ne rater aucun épisode de notre série consacrée aux artistes français, pensez à vous inscrire à notre newsletter. Vous avez du matériel à vendre ? Créez gratuitement une annonce sur Reverb.

comments powered by Disqus