Un ampli en boîte : les meilleures pédales pour obtenir un son Fender, Marshall ou Vox

On peut parfois résumer l'histoire du rock à quelques modèles d'amplificateurs. De nos jours, il est parfois extrêmement difficile de s'en procurer un. Depuis quelques années, le marché des pédales de simulation d'amplis a explosé, donnant aux musiciens la possibilité de partir en quête d'un son légendaire sans hypothéquer leur maison.

Qu'est-ce qu'un « ampli en boîte » ? Il ne suffit pas de simplement reproduire le son sortant d'un Marshall, d'un Vox ou d'un Fender poussé à fond. Arriver à recréer la sensation obtenue en jouant avec un vrai ampli, que ce soit en terme de tonalité, de volume et de dynamique est tout aussi important.

Les pédales d'effets suivantes fonctionnent au mieux si vous les utilisez comme des pédales d'overdrive. Beaucoup de fabricants conseillent de régler votre ampli pour qu'il sorte un son clair et d'utiliser une égalisation plate pour pouvoir utiliser correctement celle de la pédale.

1. Le son Marshall

Depuis presque dix ans, des pédales comme la Lovepedal's Purple Plexi ou la Catalinbread's Dirty Little Secret ont réussi à fédérer de nombreux musiciens autour de la recréation du son mythique des années 60 et 70. Ce son si reconnaissable rendu légendaire par des guitaristes comme Angus Young ou Jimmy Page a été recréé de manière convaincante. De nombreux musiciens ne peuvent tout simplement plus se passer de ces pédales sur leurs pedalboard. C'est tout de même plus pratique que de transporter son Marshall Super Lead partout.

Une des caractéristiques moins connue de ces modélisations de Marshall est la possibilité de baisser votre volume de guitare pour obtenir un son clair bien anglais qui vous rappellera un certain Jimi Hendrix. Ce son si typique se retrouve dans d'autres pédales comme la Wampler Plexi-Drive ou la Xotic SL Drive qui s'approchent du son des têtes Plexi et JTM.

Bien sûr, ces pédales peuvent parfois avoir des inconvénients, jouer avec elles sur un ampli déjà saturé et avec un gain élevé peut entraîner une compression de votre son, le rendant un peu boueux.

Les meilleurs modèles : La Wampler Plexi-Drive et la Xotic SL Drive qui sont deux pédales très polyvalentes.

Utilisation : Les pédales de simulation d'ampli Marshall fonctionnent particulièrement bien avec d'autres pédales d'overdrives et de fuzz. Essayer de jouer avec une tube screamer pour obtenir un son de lead énorme ou avec une fuzz silicon pour faire tout sauter.

Article en lien



2. Le son Vox

Certains fabricants d'amplis entrent dans l'histoire grâce à toute une gamme de modèles, d'autres comme Vox n'ont besoin que d'un seul modèle pour entrer dans la légende. Plus besoin de présenter le Vox AC30, devenu célèbre grâce à sa présence sur des enregistrements des Beatles comme « Day Tripper ». Avec ses 30 watts et son quartet d'EL84, le AC30 et son petit frère le AC15 sont des amplis de référence que ce soit pour la scène comme pour le studio.

Il suffit de regarder les prix du marché vintage pour se poser la question suivante : comment obtenir ce son si anglais du AC30 sans avoir à braquer une banque ?

La réponse a été apportée par de nombreux constructeurs ces dernières années par des modèles de chez Catalinbread comme la CB30 et la Galileo. Certains modèles sont assez difficiles à trouver mais méritent qu'on se lance à leur recherche comme la Menatone Top Boost in a Can et la Wampler Thirty Something.

Le meilleur modèle : La Catalinbread Galileo qui arrive à mettre en boîte le son d'un AC30 et d'une Dallas Rangemaster.

Utilisation : Utilisez-la dans un ampli au son bien clair pour obtenir un overdrive dans les bas médiums.


3. Le son Fender

La place qu'occupe Fender dans l'histoire du rock est vraiment centrale. Des musiciens comme Neil Young utilisent toujours des classiques inventés par Léo Fender comme le Tweed Champ. Le Super Reverb accompagne souvent Stevie Ray Vaughan et Andy Summers ne jure que par le Twin Reverb.

Il est maintenant possible de s'offrir le son Fender sans avoir à dépenser des fortunes en voulant s'acheter un ampli Tweed ou Blackface vintage. Alors qu'il est pratiquement impossible de reproduire le son clair d'un Twin Reverb, de nombreux fabricants se sont focalisés sur la reproduction des caractéristiques de tonalité des amplis Fender.

Les différents modèles de pédales sont aussi nombreux que ceux proposés dans un catalogue Fender d'époque. La Catalinbread Formula No. 5 permet de se rapprochrer du son de Neil Young sur « Hey hey, my my ». Pour recréer le son d'un ampli Blackface on peut utiliser la Wampler's Black '65 ou la Boss FDR-1 Reverb qui ajoutera en plus de la reverb.

Le meilleur modèle : La Boss FDR-1 qui apporte tout ce qu'un ampli Fender doit apporter : un son réactif, accompagné d'une reverb et d'un tremolo.

Utilisation : Pour ceux qui cherchent un gros son de lead, couplez une Tube Screamer pour entrer dans le territoire sonore de Steve Ray Vaughan.

4. Le son Mesa et Soldano

Les pédales de distorsion sont extrêmement répandues depuis 1978 et la sortie de la Boss DS-1 et de la ProCo Rat. Ayant bien compris l'attente en terme de gain, des constructeurs comme Mesa ou Soldano ont créé des amplis devenus légendaires destinés aux musiciens qui cherchaient un gros son. Des amplis comme les Mesa Rectifier et les Soldano SLO-100 ont redéfini le son américain des années 80.

Peu de constructeurs ont osé essayer de mettre en boîte ces types de sons extrêmes. Brian Wampler n'en fait pas parti, la Triple Wreck permet d'offrir aux guitaristes ce son si typique des amplis high gain avec en bonus un EQ trois bandes et un boost. La Wampler SLOstortion propose un son typique de Soldano SLO-100.

Meilleur choix : Les deux modèles de chez Wampler sont vraiment excellents que ce soit en terme de gain ou d'EQ.

Utilisation : Voilà une pédale d'effets qui vous permettra de bâtir votre son de distorsion. Pour ceux qui en veulent plus, chaque modèle possède un boost activable au pied.


5. Supro et Ampeg

Supro est une marque qui n'est devenue familière pour les musiciens qu'assez récemment au final. Pourtant, pendant les années 60 le Supro Thunderbolt était un ampli utilisé autant par Jimmy Page que part Jimi Hendrix pour son overdrive décoiffante expédiée au travers d'un haut-parleur de 15 pouces. Avec trois boutons de réglage, tout comme sur un ampli Supro, la pédale JHS SuperBolt capture l'âme du Thunderbolt pour un prix beaucoup plus abordable.

La pédale Catalinbread SFT rend hommage aux amplis Ampeg VT-22 et V4 qui sont dès modèles de plus en plus difficiles à trouver. Ces amplis étaient à la base destinés aux bassistes, mais les guitaristes ont eu vite fait de comprendre que de brancher leur guitare dedans était une excellente idée. Utilisés par les Rolling Stones dans les années 70 et par Josh Homme des Queens of the Stone Age plus tard l'essence même de ces amplis a été capturée dans cette pédale d'effet SFT. Notez qu'il est même possible de l'utiliser comme overdrive pour basse.

Meilleur choix : La Catalinbread SFT. Elle sait répondre correctement à toutes les demandes en matière d'overdrive.

Utilisation : Du son Rolling Stones au rock stoner, la SFT peut tout faire tout en gardant son petit grain bien vintage.


Pédales d'effets Acheter maintenant

comments powered by Disqus