Le guide Reverb des guitares soviétiques

Nous sommes en 1969, les Américains viennent de marcher sur la Lune, les Beatles sortent l’album Abbey Road et un petit groupe de luthiers œuvrant dans une usine glaciale de la banlieue de Leningrad est en train d’apporter les dernières finitions aux premières guitares solidbody soviétiques.

L’URSS a toujours fait en sorte de résister à la diffusion de la musique rock en provenance de l’Ouest la demande en guitares électriques était donc très limitée. La production locale de guitares avait même pratiquement disparue sous le régime de Staline, la musique rock était reconnue comme une influence de l’Ouest, rien ne semblait devoir relancer la production de guitares.

Orfeus Cremona

Mais les habitants de l’Union Soviétique continuaient à écouter de la musique. Pendant les années 1960, un nombre de plus en plus important de disques réussirent à traverser le Rideau de Fer. La musique rock aida à créer une culture underground dans toute l’URSS.

L’arrivée de la guitare électrique n’était pas considérée par les élites politiques comme une menace grave, la production locale se lança donc de nouveau. Tout commença un peu par hasard. La plupart des luthiers russes avaient pour seule expérience la fabrication d’instruments traditionnels. Les guitares électriques étaient un nouveau challenge pour le savoir faire soviétique de l’époque. Lorsque la première guitare électrique fut fabriquée en 1969, ce fut à la fois une étape importante et un échec cuisant.

Première tentative

La première ébauche de guitare électrique soviétique fut le modèle Tonika. Cet instrument est connu pour être injouable et de très mauvaise qualité, la Tonika est même considérée comme la pire guitare électrique jamais produite dans l’histoire de la musique. Son importance historique est par contre elle indéniable, ce modèle est désormais très recherché par les collectionneurs.

Tonika

De nombreuses versions de cette guitare seront fabriquées dans différentes régions d’Union Soviétique, celle fabriquée à Leningrad étant considérée comme la pire. Rien n’allait sur cette guitare, une action très haute, une intonation horrible, des frettes en laiton qui s’oxydaient très vite, un corps d’une forme douteuse, un poids très mal réparti, une électronique très peu fiable et des pièces introuvables ne sont que le début d’une liste d’exemples.

Malgré des prix débutant à 130 roubles (pratiquement deux mois de salaire), les guitares Tonika furent très populaires. Alors qu'elles étaient pratiquement injouables, elles furent utilisées par de nombreux guitaristes partout en Union Soviétique, il faut dire que le prix d’une guitare américaine ou japonaise était complètement délirant, ils n’avaient donc pas d’autre alternative.

Yuriy Shishkov, un luthier biélorusse qui travailla pour Fender décrit la situation du marché de la guitare en URSS à l’époque :

« Je ne voulais vraiment pas acheter une guitare fabriquée en Union Soviétique, la seule autre alternative était de passer par le marché noir, il était possible de tout trouver, des guitares électriques, des amplis et même des claviers. Le principal problème résidait dans les prix astronomiques demandés par les vendeurs, il m’était totalement impossible de m’offrir ce genre de matériel. » – If Guitars Could Talk (pg. 286)

Il est possible de pardonner l’horrible design de la Tonika, les luthiers n’étaient pas assez expérimentés et n’avaient pas la possibilité de se baser sur des modèles fabriqués à l’ouest, mais Mr Shishkov ne parlait pas uniquement des premières Tonika.

Une ascension en douceur

Le manque d’expérience dans la fabrication d’instruments électrique n’est qu’un des facteurs qui ont contribué à la qualité très basse des instruments de l’époque soviétique. Le gouvernement soviétique, en limitant la disponibilité de certains matériaux de fabrication contribua également à ce phénomène.

Ural 650

Il n’existait en URSS aucune entreprise privée fabricant des guitares, et personne ne pensait à booster la production d’instruments électriques en pleine Guerre Froide. Les luthiers utilisaient donc des matériaux facilement trouvables comme le plastique utilisé pour les boutons de réglage et pour les pickguard, il provenait en fait de stock destinés à être transformés en objets pour l’usage domestique.

Les luthiers durent donc se débrouiller avec ce qu’ils avaient sous la main, il était pratiquement impossible de faire fabriquer un élément en particulier, il fallait donc faire preuve d’ingéniosité.

La plupart des premiers design avaient quelque chose d’expérimentales. Certains possédaient des effets intégrés, des tables en plastique ou des chevalets cherchant à imiter les Bigsby. Certains fonctionnaient, d’autres pas.

Basse Ural 510

On peut noter par exemple la prise soviétique à cinq broches qui ressemble à une prise jack. Elle servait en général à offrir une sortie stéréo et une alimentation fantôme aux guitares soviétique, la plupart des modèles ne proposaient en fait pas ces options.

À partir des années 70 et 80 les guitares fabriquées commencèrent à être de meilleure qualité. Frank Meyer, un amoureux des guitares soviétiques et propriétaire de Drowning in Guitars a remarqué de nombre de ces nouveaux modèles étaient très inspirés de ce qui se faisait alors au Japon. Au moment de la chute de l’URSS, vingt usines avaient fabriqué leurs propres instruments sous leurs propres marques. Difficile de s’y retrouver dans cette production qui ne suivait aucune véritable logique, de nombreuses usines fermaient, la production reprenant avec un autre modèle dans un autre endroit.

La nostalgie des guitares soviétique

Tout ce qu’il est possible d’apprendre sur les guitares soviétiques provient d’une petite communauté de personne qui font vivre en Russie un site dédié à ces instruments : SovietGuitars.com. Ces personnes sont nées en Union Soviétique, on connu sa chute et ont joué sur ces guitares complètement folles. Les membres de cette communauté sont responsables de pratiquement toutes les informations ayant émergé sur ce matériel, il n’aurait pas été possible d’écrire cet article sans leur aide.

Borisov

Sur leur site vous pouvez trouver une base de données faisant l’inventaire de tous les modèles de guitares soviétiques connues, leur modèle, l’usine de fabrication, le nombre d’années de production, leur prix et le nombre de modèles fabriqués. C’est le résultat de plus d’une décennie de recherches. En russe cette base de données se nomme : АТЛАС ЭЛЕКТРОГИТАР СССР.

Même si certaines informations sont toujours manquantes, la quantité d’informations compilée est impressionnante.

Ces instruments ne sont pas collectionnés pour leur jouabilité mais plutôt pour leur caractère historique.

Pour de nombreux Russes se sont des vestiges du passé qui ont une valeur nostalgique importante, pour les habitants de l’ouest, se sont des instruments intrigants fabriqués dans un autre monde.

En annexe : les usines soviétiques connues, leur localisation, les modèles et les chiffres de production

Vous trouverez ci-dessous des informations compilées par la communauté du site Sovietguitars.com. Si vous possédez une guitare soviétique ou que vous souhaitez en acheter une nous espérons que ces informations vous seront utiles.

Usine expérimentale de Moscou

Moscou, Russie

  Prix Années Quantités
Hawaiian Lapsteel Guitar 55 roubles 1956-1970 2000
7-String Classical Guitar 40 roubles 1962-1972 2200
AELITA - 1971 -
ALGINA - 1972 -
ELGAWA Unique-2 130 roubles 1972-1981 10000
ELGVA-In 131 roubles 1974-1981 15000
RODEN 130 roubles 1974-1981 15000

Hawaiian Lapsteel Guitar

7-String Classical Guitar

AELITA

ALGINA


Usine d'instruments de Lunacharski

Leningrad (St Pétersbourg), Russie

  Prix Années Quantités
Classical Style 1 (6 & 7 strings) 23 roubles 1962-1972 -
Classical Style 2 (6 & 7 strings) 35 roubles 1964-1976 -
Leningrad TONIKA (Rhythm Solo) 130 roubles 1969-1974 2000
Leningrad TONIKA Bass 130 roubles 1969-1974 1000
Electric-Acoustic Archtop Guitar 190 roubles 1970-1975 7000
Classical Style 3 (6 & 7 strings) 27.75 roubles 1972-1976 -
Classical Style 4 (6 & 7 strings) 33 roubles 1975-1982 -
Electric-Acoustic Plastic Archtop Guitar 85 roubles 1975-1976 5000
MARIA (Lead Guitar) 110 roubles 1976-1984 11000
MARIA (Rhythm Guitar) 114 roubles 1976-1984 11000
MARIA (Bass) 125 roubles 1976-1984 11000
Admiral Set (3 Guitars) - 1980 -

Classical Style 1

Classical Style 2

Leningrad TONIKA

Electric-Acoustic Archtop Guitar

Classical Style 3

Classical Style 4

Electric-Acoustic Plastic Archtop Guitar

MARIA (Lead Guitar)


Association des fabricants d'instruments de musique de Leningrad

Leningrad (St Pétersbourg), Russie

  Prix Années Quantités
MARIA (Lead Guitar) 110 roubles 1984-1993 15000
MARIA (Rhythm Guitar) 114 roubles 1984-1993 15000
MARIA (Bass Guitar) 125 roubles 1984-1993 15000
MARIA - Upgraded Set (3 Guitars) - 1983 -
AK Admiral Guitar - 1985 5
AK Admiral Bass - 1985 5
Lead Guitar - 1987 10
Bass Guitar 250 roubles 1987 10
Rhythm Guitar 1987 10

MARIA (Rhythm Guitar)

AK Admiral Guitar

Bass Guitar

Rhythm Guitar


Usine Akkord

Leningrad (St Pétersbourg), Russie

  Prix Années Quantités
AKKORD Rhythm Guitar 125 roubles 1970-1972 400
AKKORD Bass 125 roubles 1970-1972 400
AKKORD Rhythm ("ES-335") 185 roubles 1972-1975 400
AKKORD Lead ("ES-335") 205 roubles 1972-1975 400
AKKORD Bass ("Hofner" ) 185 roubles 1972-1975 400
AKKORD Bass ("ES-335") 185 roubles 1972-1975 200
AKKORD Violin Guitar 185 roubles 1973-1975 100
AKKORD Violin Bass 185 roubles 1973-1975 300

Rhythm Guitar

Rhythm ("ES-335")

Bass ("Hofner" )

Violin Guitar


Usine des claviers et des instruments de musique de L'Oural

Sverdlovsk, Oural, Russie

  Prix Années Quantités
TONIKA EGS-650 (Ver 1) 220 roubles 1969-1971 10000
TONIKA EGS-650 (Ver 2) 220/180 roubles 1971-1977 65000
TONIKA EGB-805 - Bass 145 roubles 1971-1977 10000
PRIMA EB-445 - 1972-1975 -
URAL 650A 185 roubles 1975-1977 10000
URAL 650 185 roubles 1976-1980 25000
BEREZKA EB-445 - 1976-1980 100
URAL 650 185 roubles 1980-1995 66000
URAL 510G 145 roubles 1977-1980 13000
URAL 510L 130 roubles 1980-1995 42000
WAVE - 1981 -

TONIKA EGS-650 (Ver 1)

TONIKA EGB-805 - Bass

URAL 650A

URAL 650

URAL 650

URAL 510G

URAL 510L

WAVE


Association des fabricants d'instruments de musique Biélorusses

Barysaw (Borisov en Russe), Biélorussie

  Prix Années Quantités
Rhythm Solo ("Futurama") 130 roubles 1974-1975 2000
Rhythm Solo ("Futurama 2") 130 roubles 1975-1979 6000
Bass 160 roubles 1975-1982 7000
Rhythm Solo ("Belarusian AELITA") 180 roubles 1975-1982 7000
FORMANTA 230 roubles 1978-1986 6000
SOLO-II - FORMANTA 230 roubles 1985-1992 7000
SOLO-II 230 roubles 1989-1995 7000
Bass-I 180 roubles 1989-1993 5000
Belarus Bass - 1993-1997 3000

Rhythm Solo ("Futurama")

Rhythm Solo ("Futurama 2")

Bass

Rhythm Solo ("Belarusian AELITA")

FORMANTA

SOLO-II - FORMANTA

SOLO-II

Bass-I


Usine de Rostov-sur-le-Don

Rostov-sur-le-Don, Russie

  Prix Années Quantités
AELITA EGS-650 190 roubles 1974-1980 6500
TONIKA EGS-650 180 roubles 1975-1981 25000
TONIKA EGB-805 143/145 roubles 1975-1981 25000
ELEGY 510-G - 1981 -

AELITA EGS-650

TONIKA EGS-650

TONIKA EGB-805

ELEGY 510-G


Usine de claviers de Rostov

Rostov-sur-le-Don, Russie

  Prix Années Quantités
TONIKA EGS-650 180 roubles 1970-1974 12000
AELITA 190 roubles 1971-1986 45000
Caucasus Bass 145 roubles 1975-1987 37000
STELLA 210/242 roubles 1977-1993 35000
AELITA-II 190 roubles 1986-1993 20000
BASS-II 145 roubles 1987-1995 17000
BASS-III - 1992-1993 -

AELITA

Caucasus Bass

STELLA

BASS-III


Usine d'instruments de musique Terek

Ordzhonikidze (Vladikavkaz), Russie

  Prix Années Quantités
TONIKA EGS-650 180 roubles 1973-1978 4500
AELITA 190 roubles 1975-1981 5500
TEREK Bass 145 roubles 1975-1981 3500

TONIKA EGS-650

AELITA

TEREK Bass


Usine expérimentale d'instruments Lviv

Lviv, Ukraine

  Prix Années Quantités
ESTRADA (6 & 7 strings) 60 roubles 1973 - 1986 -
LVIV Rhythm Guitar 185 roubles 1971 - 1986 -
LVIV Bass 185 roubles 1971 - 1986 -
LVIV Solidbody Guitar - - -

ESTRADA (6 & 7 strings)

LVIV Rhythm Guitar

LVIV Bass

LVIV Solidbody Guitar


Usine d'instruments de musique d'Odessa

Odessa, Ukraine

  Prix Années Quantités
Rhythm Solo Guitar - 1972 - 1986 -
Bass - 1 170 roubles 1973 - 1976 2500
Bass - 2 170 roubles 1972 -

Rhythm Solo Guitar

Bass - 1

Bass - 2


Usine ELTA

Voroshilovgrad (Luhansk), Ukraine

  Prix Années Quantités
SOLO-RHYTHM EGSR-650 (3 Pickups) 180 roubles 1972 - 1975 1000
SOLO-RHYTHM EGS-650 (2 Pickups) 180 roubles 1975 - 1977 1000
EGB-760 (Bass) 170 roubles 1975 - 1984 2000
SOLO-RHYTHM (3 Pickups) 180 roubles 1977 - 1984 2000

SOLO-RHYTHM EGSR-650 (3 Pickups)

SOLO-RHYTHM EGS-650 (2 Pickups)

EGB-760 (Bass)

SOLO-RHYTHM (3 Pickups)


Usine de Chernigov

Chernigov (Chernihiv), Ukraine

  Prix Années Quantités
RITM-SOLO (with tremolo) - 1973 - 1976 1500
RHYTHM-SOLO - 1973 - 1976 2500
BASS - 1975 - 1976 2000

RITM-SOLO (with tremolo)

RHYTHM-SOLO

BASS


Usine expérimentale de Yerevan

Yerevan, Arménie

  Prix Années Quantités
KRUNK "Hurricane" - 1969 -
KRUNK "Ani" - 1970 - 1972 1500
KRUNK - 1971 - 1983 12000
KRUNK-50 180 / 145 roubles 1971 - 1983 12000
ANI - 1972 - 1981 9000
ELECTROMANDOLINE - 1973 - 1983 3000
SMALL - 1973 - 1983 400
KRUNK-75 - 1975 - 1983 9000
KRUNK 12-stringed 200 roubles 1977 - 1983 1200
KRUNK "Aelita" - 1979 - 1980 500
TWO-GRIFF - 1981 - 1983 1200

KRUNK "Hurricane"

KRUNK "Ani"

KRUNK

ELECTROMANDOLINE

SMALL

KRUNK-75

KRUNK 12-stringed

TWO-GRIFF


Usine OXID de composants radio de Novosibirsk

Novosibirsk, Russie

  Prix Années Quantités
ELECTRONICS Guitar 220 roubles 1972 200

Ivanovo Musical Instrument Factory

Ivanovo, Russia

  Prix Années Quantités
ELECTROGITARA (7 string electric-acoustic) 40 roubles 1976 - 1986 -

Kuibyshev (Samara) Steel Mill

Kuibyshev, Russia

  Prix Années Quantités
Electric Guitar - 1972 - 1973 500

Usine de Kuibyshev

Kuibyshev, Russie

  Prix Années Quantités
SAMARA 41 roubles 1970-1982 10000
SAMARA - Rhythm-Solo 240 roubles 1974 - 1980 -
SAMARA - Solo 280 roubles 1974 - 1980 -
SAMARA - Bass 240 roubles 1974 - 1980 -

SAMARA

SAMARA - Rhythm-Solo

SAMARA - Solo

SAMARA - Bass


Usine de transistors de Minsk

Minsk, Biélorussie

  Prix Années Quantités
TOURIST-1 85 roubles 1974-1976 -

Usine de matériel audio de Riga

Riga, Lettonie

  Prix Années Quantités
GONG - 1978-1982 -
GONG Bass - 1978-1982 -
GONG "Star-VII" - 1978-1982 -
GONG Bass "Jaguar" - 1978-1982 -

GONG

GONG Bass

GONG "Star-VII"

GONG Bass "Jaguar"

Sources

  • SovietGuitars.com - The USSR Guitar Atlas | Lien
  • Yuriy Shishkov - If Guitars Could Talk | Lien
  • Anne E. Gorsuch, Diane P. Koenker- The Socialist Sixties: Crossing Borders in the Second World | Lien
  • Frank Meyers - Beasts from the East | Lien
  • Vladislav Selivanov - 2017 Interview

comments powered by Disqus