Gibson vs. Epiphone : les différences qui comptent

Gibson et Epiphone sont parmi les deux plus anciennes marques de l’histoire de la fabrication de guitares, et en particulier de guitares électriques. Les deux entreprises ont longtemps été concurrentes sur le marché des archtops des années 1930 mais aussi durant la période de développement de la guitare électrique. En 1957, Gibson achète Epiphone et utilise la marque pour étendre sa production, son réseau de distribution et aussi son réseau de fabrication en dehors des États-Unis.

C’est une histoire longue et complexe qui lie les deux marques, mais pour la plupart des guitaristes actuels, Epiphone est considérée comme l’entrée de gamme de chez Gibson.

Le fossé qui peut exister entre les deux marques est plus complexe qu’il n’y paraît et nous n’est pas blanc ou noir. La plupart des musiciens s’accordent pour dire que la qualité proposée par les deux marques a beaucoup changée au fil des ans, surtout ces deux dernières décennies.

Nous avons décidé de passer du temps à essayer de comprendre ce qui fait concrètement la différence entre les fabrications Gibson et Epiphone de nos jours. Nous laissons de côté l’émotion et les a priori pour nous concentrer sur les prix, les matériaux, la qualité et la valeur de ces instruments.

Le prix d’achat d’une Gibson et d’une Epiphone

Le coût est une caractéristique très variable, la Gibson la plus abordable, actuellement, est la M2 qu’on peut trouver autour de 400 €, d’un autre côté l’Epiphone la plus chère est la Casino 1965 Elitist qui s’achète pour environ 2 000 €. Le plus simple pour réaliser notre comparaison sera donc d’utiliser des modèles de milieu de gamme et de comparer des modèles qui sont comparables d’un point de vue d’acheteur potentiel.

Gibson SG USA

Epiphone G-400 SG Pro

Voici un tableau de comparaison entre des modèles neufs de 2018 qui partagent des designs assez similaires. Ce ne sont pas des modèles analogues, mais ils permettent de donner une idée de comparatif assez précis. Ce sont ici des modèles neufs et les prix sont ceux annoncés par le fabricant (prix basé sur une conversion dollars/euros).

Modèle (Gibson/Epiphone)
Gibson Epiphone
Les Paul Standard Traditional /Tribute Plus
2 492 € 643 €
SG/G-400 Pro
1 202 € 300 €
ES-335/Dot
2 836 € 394 €
Les Paul Studio
1 288 € 308 €
Flying V/Hinds Custom V
1 323 € 685 €
Explorer/1984 Explorer EX
1 323 € 626 €
ES-330/Casino
2 824 € 514 €
Différence de prix moyenne : 1 355 €

La différence de prix est importante. Alors que sur le marché de l’occasion les guitares Gibson se croisent à des prix supérieurs aux Epiphone, certains modèles spéciaux de chez Epiphone flirtant avec les prix de Gibson.

En résumé : Les guitares Epiphone sont moins onéreuses, on trouve néanmoins des prix bas et très élevés chez les deux marques.

Le choix

Pendant de nombreuse années Epiphone ne semblait être qu’une source de Les Paul et de SG économiques en plus de certains modèles attachés à la marque comme la Casino par exemple. Mais ces dernières années l’offre s'est étendue à de nouveaux modèles signature, à de nouveaux designs et à des modèles originaux que Gibson ne propose pas.

Epiphone Masterbilt Century Collection Olympic

Au niveau de la gamme acoustique par exemple, Epiphone a récemment lancé sa série archtop Masterbilt qui ressuscite de nombreux modèles historique de la marque. Ces modèles d’acoustique jazz ne sont pas liés à Gibson.

Chez Gibson, le nombre de modèles proposés par la marque a fondu comme neige au soleil ces dernières années et l’entreprise a décidé de suivre l’industrie automobile avec une annonce de nouvelles finitions chaque automne.

En résumé : impossible de passer à côté de modèles mythiques comme les Les Paul, mais ces derniers temps, Epiphone offre beaucoup de nouvelles options et modèles que vous ne trouverez pas chez Gibson.

Sélection du bois et composition

La sélection du bois a toujours été un sujet de discussion pour les experts des guitares, il est même devenu encore plus important avec les nouvelles régulations CITES cette année. Gibson utilise de plus en plus de l’érable, du granadillo, du peuplier et du tilleul pour fabriquer ses basses et ses guitares en particulier après la surveillance accrue des autorités américaines depuis les inspections de 2011 dans les usines Gibson.

Pour un type donné de bois, l’érable par exemple, il existe différentes espèces qui poussent dans différents endroits. Alors même si Epiphone utilise les mêmes types de bois que Gibson, les espèces sont différentes, Epiphone se fourni en bois proche de ses usines de fabrication.

Gibson Memphis ES-335 Dot, 3 plis érable/peuplier/érable

Pour l’érable et le palissandre, les espèces utilisées par les deux entreprises sont très proches. Mais pour l’acajou c’est une toute autre histoire.

L’acajou est une famille très grande qui regroupe de nombreuses espèces et les entreprises qui utilisent le terme « véritable acajou » font le tour de la question un peu rapidement, Gibson en fait d’ailleurs partie. D’un autre côté, Epiphone (et de nombreux autres fabricants) utilisent souvent du sapele ou du luan qui sont des bois moins chers de la famille de l’acajou, sans l’indiquer précisément. Dans le passé, Epiphone utilisait également du tilleul et de l’aulne à la place de l’acajou.

Epiphone utilise souvent différents bois pour fabriquer les tables de ses guitares qui sont souvent différent de celui utilisé pour le corps. Dans la plupart des cas, Epiphone utilise un placage en érable. C’est une technique souvent utilisée par les fabricants qui proposent des tables flammées ou figurées par exemple, mais Epiphone l’utilise également pour ses tables en érable classiques. Gibson utilise des bois de meilleur qualité et indique depuis peu de temps la qualité de ceux-ci dans les descriptions des modèles.

Epiphone Sheraton-II Pro

Gibson et Epiphone utilisent différentes pièces de bois collées entre elles pour former le corps de l’instrument. Gibson utilise en général deux pièces de bois, Epiphone en utilise en général beaucoup plus. Pour camoufler ça, Epiphone utilise un solide placage sur la table et le fond de l'instrument, ce que Gibson ne fait pas.

Le travail sur le bois est également différent pour les archtop électriques. La plupart des modèles ES de chez Gibson utilisent un contreplaqué trois plis érable-peuplier-érable ou érable-tilleul-érable. Les modèles Epiphone comme la Sheraton ou la Riviera utilisent un contreplaqué cinq plis. Mais ce n’est pas toujours le cas, la Epiphone ES-175 Premium utilise un contreplaqué trois plis similaire à celui utilisé par Gibson. Moins le contreplaqué est constitué de plis, meilleure sera la résonance de l’instrument.

Ces considérations restent assez subjectives. Mais si vous cherchez le fameux « son Gibson » vous savez maintenant vers quoi vous tourner. D’un autre côté, le choix d’Epiphone permet d’offrir des instruments à des tarifs plus abordables.

En résumé : Gibson utilise des bois de meilleure qualité, des constructions classiques et éprouvées. Epiphone utilise de nombreuses essences de bois, des contreplaqués aux plis plus fin, mais ce n’est, au final, pas toujours le cas.

Le hardware ou accastillage

Tout comme le reste, la qualité du hardware est très variable selon les modèles des deux marques. Mais il est bon de noter qu’en général, plus le prix est bas et plus la qualité du hardware est basse.

Un grand nombre des modèles haut de gamme Gibson utilisent des pièces de chevalet en titane et de nombreuses pièces d’accastillage sont même fabriquées directement sur place pour les modèles Custom Shop et Historic. Gibson utilise également des pièces fabriquées par Ping, Gotoh ou encore TonePros.

Chevalet Gibson, nickel

Gibson a également expérimenté différents métaux, de nombreux chevalets étaient fabriqués en aluminium, c’est maintenant un alliage qui porte le nom de zamak qui est utilisé. Epiphone utilise en général des pièces de moins bonne qualité.

Au niveau des mécaniques, Gibson et Epiphone utilisent des marques différentes, des fabrications maison et des Grovers. Epiphone propose parfois des mécaniques sans marque sont d’une qualité douteuse.

En résumé : Gibson utilise du hardware de meilleure qualité pour ses instruments.

Les micros

Il y a encore quelques années nous aurions pu écrire « Les Gibson utilisent des micros Gibson, les Epiphone utilisent des micros Epiphone. » Mais de nos jours c’est un peu plus compliqué que ça.

La plupart des guitares Epiphone haut de gamme comme la ES-175 Premium utilisent des micros Gibson USA alors que la Gibson M2 utilise des micros Epiphone ProBucker. Gibson a également décidé récemment de créer de nouveau micros pour ses modèles les plus abordables comme la Firebird Zero et la série S. Epiphone utilise des micros EMG sur quelques modèles destinés à une audience plus metal.

Il existe de nombreux micros fabriqués par Gibson qui ont une excellente réputation. Les ‘57 Classic, BurstBucker et Dirty Finder ont tous trouvé leur audience et son d’excellents choix pour qui veut améliorer sa guitare.

Epiphone ES-175 Premium

Gibson M2 Melody Maker

De nombreux guitaristes achètent des guitares Epiphone pour monter ensuite des micros Gibson, ce qui est une opération très simple. Il faut noter que l’électronique Epiphone, au niveau des switchs et des potentiomètres est souvent de moins bonne qualité.

Gibson a récemment commencé à utiliser des électroniques montées sur circuit imprimé ce qui a entraîné la grogne de nombreux guitaristes, quoi qu’il en soit ce n’était pas un très gros changement et il n’est pas très important de le souligner plus que ça.

En résumé :Les guitares Gibson sont équipées de meilleurs micros la plupart du temps, mais encore une fois, échanger des micros est assez simple.

Design et finition

Comme avec beaucoup de marques, la qualité du design et de la finition des modèles est dépendante du prix. J’ai eu beaucoup d’Epiphone et de Gibson et je peux assurer que c’est une vérité établie avec ces modèles. Parfois, ce sont les réglages qui sont à revoir quelle que soit la marque, l’erreur est humaine.

De mon expérience, je retire l’impression que les Gibson de milieu et de bas de gamme ont plus de problèmes au niveau du contrôle qualité que les Epiphone haut de gamme. J’ai récemment commandé une Gibson ES-335 Studio de 2014 qui avait des problèmes d’usinage non détectés à la sortie de l’usine. Mon Epiphone ES-175 Premium était elle en parfaite condition, parfaitement réglée. Ce n’est qu’un exemple personnel que je ne veux pas généraliser à toute la marque.

Epiphone Riviera Custom P93

Au niveau du design il est clair que Gibson bat Epiphone la plupart du temps. Gibson travaille plus sur les finitions et sur le travail des frettes. Le travail offert par Epiphone dans ce domaine est moins convaincant.

Pour ce qui est des manches, sur de nombreuses Epiphone d’entrée de gamme (ES-335, Rivera, Sheraton), le bois est très inégalement taillé au niveau de la jonction avec le corps. C’est quelque chose qu’on ne voit pratiquement jamais sur des instruments Gibson. Dernière chose, les ouïes sont souvent plus grossières sur les guitares Epiphone que sur les Gibson.

Au niveau de la finition, Gibson utilise un vernis nitrocellulosique alors qu’Epiphone utilise un vernis polyuréthane. Le vernis nitrocellulosique vieillit mieux dans le temps et offre un meilleur son, il est par contre plus fragile. Le polyuréthane est lui très solide mais certains musiciens trouvent qu’il altère la vibration de l’instrument.

En résumé : quand il est question de design et de finitions, certains détails sont objectifs et facilement identifiables, mais beaucoup d’autres ne sont liés qu’au jugement du musicien et à ses préférences personnelles.

Le coût à long terme et la valeur

Le coût à long terme est un facteur très important lorsqu'on achète une guitare. Alors que Gibson et Epiphone n’offrent pas les mêmes prix, de nombreux musiciens achètent une guitare avec l’intention de l’améliorer avec différents éléments, même s'il s’agit d’une guitare neuve.

Les acheteurs de guitares Gibson ou Epiphone changent souvent leurs micros, chevalets, micros, potentiomètres ou jacks. Certains musiciens n’aiment pas le nouveau montage sur circuit imprimé, d’autres préfèrent telle marque de micro. Et même si ça semble être beaucoup de travail, il faut toujours savoir ce que vous souhaitez mettre en œuvre pour votre guitare.

J’ai personnellement découvert qu’en général, la meilleure qualité des matériaux utilisés par Gibson permet aux instruments de la marque de mieux vieillir. D’un autre côté, les guitares Epiphone utilisent un joint en biseau au niveau de leur tête qui les rend bien moins fragiles que les modèles Gibson qui ont tendance à facilement se briser à ce niveau, une possibilité que tout acheteur de Gibson doit considérer.

En résumé : pour les musiciens qui cherchent à améliorer un instrument, le coût sera similaire au final.

Conclusion

Au final lorsqu’on a comparé les produits de Gibson et ceux d’Epiphone la règle « on a ce que l’on paye » s’applique toujours. La qualité de fabrication des usines Epiphone situées en Chine, en Indonésie et tout particulièrement en Corée a vraiment pris un nouveau tournant dans le bon sens. Les modèles des deux marques dans la fourchette des 700 à 1 000 € sont maintenant très similaires en terme de qualité.

Quoi qu’il en soit, le plus important est de suivre ses envies, ses oreilles et ses mains et d’acheter la guitare sur laquelle on a envie de jouer quelque soit le marque inscrite sur la tête.


comments powered by Disqus