Dans la boîte à outils du guitariste : le matériel d'urgence

Vous avez certainement déjà eu à faire face à cette situation : grimper dans sa voiture, tourner la clef dans le contact et ne rien entendre à part un lugubre cliquetis. C’est lorsque ce cas se présente que vous bénissez le ciel d’avoir au fin fond de votre coffre une paire de câbles de démarrage qui prennent la poussière.

Pour le guitariste, le même genre d’expérience désagréable peut se produire. Avoir à portée de main certains outils indispensables permet de faire face à de nombreuses situations épineuses. Rassurez-vous nul besoin de dévaliser la grande surface de bricolage du coin et d’investir dans une roulante d’atelier, vous avez certainement déjà la plupart de ces éléments chez vous au fond d’une boîte, sous l’escalier.

Avec ces quelques outils et accessoires glissés dans votre fly de guitare, d’ampli ou dans un sac à dos vous serez en mesure de vous dépanner vous-même et d’éviter l’angoisse de certaines situations.


Une pince coupante

Si vous ne deviez emporter qu’un seul outil, ce serait celui-ci.

Vous avez déjà essayé de couper vos cordes de guitare avec une paire de ciseaux ? Vous serez bien content de savoir que vous avez de quoi sectionner vos vieilles cordes lors d’un changement et de pouvoir couper les morceaux qui dépassent une fois les neuves installées.

C’est également un excellent outil pour faire levier lorsqu’il faut retirer les chevilles qui maintiennent les cordes en place sur une guitare acoustique.

Faites attention, tout le monde risque de vouloir vous l’emprunter.


Une pince

Voilà un outil qui vous sauvera dans de nombreuses situations.

Une pince permet de resserrer une prise jack, un potentiomètre, un switch qui commence à se balader ou une mécanique mal en point. C’est également votre meilleur allié pour courber vos cordes si vous devez les fixer sur un tremolo Bigsby par exemple.

Une vis de réglage résiste ? Le pas est mort ? Votre pince est là pour vous aider, surtout avec les chevalets Tune-O-Matic.


Des tournevis ou un kit

Les tournevis sont indispensables, il existe une multitude de formes (ou d’empreintes pour les connaisseurs) cruciforme, plat, en étoile, Torx…

Si vous souhaitez vous équiper de quelques tournevis, partez pour un petit plat, un petit cruciforme et la même chose en version un peu plus large.

Si votre matériel de musique est un véritable catalogue de tout ce qui se fait en matière de visserie, investissez plutôt dans une de ces petites boîtes qui rassemblent souvent une bonne vingtaine d’empreintes différentes à monter sur un manche aimanté sous la forme d'un kit.


Un petit couteau

Que ce soit pour découper un jack ou une part de fromage pour casser la croûte, le couteau est un incontournable, nos amis savoyards et suisses en font de très pratiques.

Nul besoin de s’étendre sur les utilisations possibles de cet outil connu et utilisé depuis l’âge du fer dans toutes les situations imaginables.


Une bombe pour contact électronique

Quoi de plus énervant qu’un potard qui crache ?

Une mise en garde s’impose ici : le WD-40 malgré sa réputation de potion magique ne doit pas s’utiliser comme une bombe « contact » qui comme son nom l’indique doit permettre de nettoyer un contact électronique.

Avant de partir en quête d’une bombe contact, renseignez-vous. Il existe de nombreuses marques, prenez le temps de lire l’étiquette du produit, une bombe « contact vidéo » ne sera d’aucune utilité dans votre kit de secours.

Une marque semble mettre tout le monde d’accord dans l'univers de la guitare : DeoxIT et son modèle D5. Il permet de nettoyer les contacts oxydés et aide au rétablissement des contacts électroniques. Vous pouvez l’utiliser pour les switchs, les potentiomètres, les jacks ou même les clips de piles 9V rouillés (une vieille brosse à dents est ici bien utile).


Des piles

Remerciez monsieur Volta, plus de deux siècles après son invention, la pile électrique est toujours présente dans la plupart de nos appareils électronique.

Faites le tour de vos effets, accordeurs et autres lampes frontales (oui, c’est toujours utile une lampe frontale), dressez un inventaire des modèles et partez en quête d’un modèle de pile de rechange pour chaque appareil.


Des fusibles de rechange

Ils peuvent vous sauver la vie (deux fois).

Combien de fois avez-vous arpenté les rayons d’une supérette un samedi après-midi à la recherche d’un fusible pour votre ampli ? Les fusibles protègent votre matériel de toute défaillance et vous par la même occasion.

Comme pour les piles, faites un inventaire de vos besoins en fusibles et constituez-vous un petit stock de chaque référence.

Notez bien qu'un fusible qui « claque » plus d'une fois indique une panne plus sérieuse, n'insistez pas et contactez un technicien.

Vous trouverez plus de détails techniques sur les fusibles en consultant cet article.


Si vous avez d’autres conseils à donner en ce qui concerne les outils à toujours avoir avec soi, n’hésitez pas à laisser vos avis dans les commentaires.


comments powered by Disqus