Boutique à l’honneur : Alligator Music Product & Services

Véritable El Dorado pour tout amateur d'amplis vintage à lampes, l'atelier-boutique Alligator est installé au cœur de la ville Suisse de Montreux.

Dans son magasin, Emmanuel partage son temps en deux activités principales : la vente de matériel de musique vintage et la réparation / fabrication d’amplis à lampes. Le choix en matière de vieux amplis Vox, Hiwatt, Sound City ou Fender est assez incroyable, on retrouve également un large choix de guitares, de claviers, d’effets et de batteries vintages.

Comment est né Alligator ?

Emmanuel d'Alligator

J’ai commencé tout petit par jouer de l’orgue Hammond, à l’adolescence je me suis mis à la guitare. Quand j'ai voulu chercher du matos, j’étais à chaque fois un peu frustré en rentrant dans les magasins de musique. Tu cherchais une Epiphone Sheraton et le type en face ne voulait te vendre que de la guitare Yamaha, c’était vraiment dur de trouver le matos qu’on voulait.

Au final un pote à moi m’a donné une Les Paul Epiphone avec un ampli Marshall Valvestate que j’ai ensuite réussi à échanger pour un Fender Blues Junior. Le son lampe c’était la révélation pour moi. J’ai attrapé un tournevis et je l’ai ouvert pour voir comment ça fonctionnait. Je voulais vraiment comprendre, j’ai même eu Ted Weber en contact par mail, il m’a beaucoup aidé à comprendre le fonctionnement de ce type de matos.

J’ai commencé par fabriquer des amplis et à en réparer j’ai ensuite fait en sorte de trouver le matos qui me plaisait pour en vendre aux connaisseurs et à ceux qui passaient par l’atelier pour faire réparer leurs amplis.

Tu as un gros choix d’amplis, de guitares et de matériel vintage, c’était une volonté dès le départ pour toi cette spécialisation ?

Fender Jazzmaster - Purple Sparkle

J’ai rencontré un gars qui était en contact avec le claviériste de David Bowie et qui avait racheté des camions de matos qui stationnaient devant la villa de Bowie du côté de Neuchâtel en Suisse. Un jour, j’y suis allé pour acheter juste un seul ampli, le mec avait une montagne de matos hallucinante mais il n'avait pas forcément le temps de s'en occuper.

Au final j’ai pu faire un super deal avec lui et je suis reparti avec une bonne vingtaine d’amplis, il y avait dans le lot un Marshall Plexi de 1967, un Super Tremolo de 50W ou encore un Vox AC50 « Small Head » à deux entrées introuvable. C’est comme ça que la boutique Alligator s’est lancée.

Tu proposes également du travail de réparation en atelier, tu peux me parler des modèles sur lesquels tu aimes intervenir en particulier ?

Comme tous les réparateurs j’ai ma marque préférée, je peux bosser pratiquement les yeux fermés dans tous les modèles d’amplis fabriqués par Fender. J’ai dû en réparer une grosse centaine depuis que je bosse et à chaque fois c’est du bonheur pour moi. En plus quand tu ouvres un ampli tu reconnais son odeur selon la marque, mais ça c’est un truc de réparateur de matériel vintage.

Au niveau des amplis que tu proposes, on est sur des modèles qui peuvent clairement décoller du papier peint. Tu peux me choisir ceux qui t’accompagneraient sur une île déserte ?

J’aime être entouré de belles choses, je trouve les amplis Vox particulièrement beaux, mon AC-50 Mk I « Small Head » en particulier. Si un bateau passe au large il le verra peut-être de loin et je pourrais l’échanger contre un retour simple pour la Suisse.

Tu proposes du matériel sur-mesure, quelle est ta philosophie et comment on peut te passer commande ?

Amplis Sunn

En général ce sont des clients que j’ai depuis longtemps, réfléchir à un ampli custom c’est un long processus. Le mec qui me dit « je veux un ampli qui sonne Vox, Fender et Marshall » je lui dis gentiment qu’il faudrait qu’il réfléchisse un peu plus au son qu’il veut, moi ce qui m’intéresse c’est ceux qui arrivent avec un vieux Super Reverb qui pour eux manque de basse et de puissance, là c’est un challenge.

Soit on part sur une fabrication custom ou une adaptation du schéma de l’ampli d’origine. J’adore trafiquer les circuits pour aider les musiciens à trouver leur son. Je n'ai pas trop de patience en règle générale, mais pour ça oui.

Qu’est-ce qui te plaît sur Reverb ?

Je passais déjà beaucoup de temps sur le site, en tant qu’amateur de matos vintage c’est clairement incontournable. Si tu cherches quelque chose de précis et d’introuvable, tu sais qu’il est très certainement sur Reverb et qu’en plus c’est fiable et sécurisé.

Ouvrir ma boutique était vraiment dans la logique des choses pour moi. J’ai surtout des amplis, dont certains modèles vraiment rares, j’ai déjà des Japonais qui sont intéressés, il faut dire que le Japon est assez pauvre au niveau du stock d’amplis vintage, la production était à l’époque concentrée en Europe et aux USA.


comments powered by Disqus