Pourquoi certains guitaristes utilisent-ils plusieurs amplis ?

Vous avez déjà eu l’occasion de vous rendre compte lors de concerts que certains musiciens jouent avec plusieurs amplis. Qui dit plus d’amplis dit plus de matériel à déplacer entre chaque concert, plus de temps passé à tout régler et plus de micros à installer créant des causes de larsen potentiels. Quelles sont les raisons qui peuvent justifier un tel choix ?

Il en existe cinq et elles s’appliquent à la scène comme au studio, deux d’entre elles sont surtout applicable aux performances live.

Plus d’amplis sous-entendent plus de possibilités sonores

Comme beaucoup de musiciens de studio et d’ingénieur son le savent, votre ampli a un impact important au niveau de votre son de guitare, chaque ampli ayant sa signature sonore, la palette sonore peut être étendue à l’infini. De nombreux guitaristes considèrent les combo Fender vintage parfaits pour obtenir un son clair et les vieux Marshall pour obtenir ce son sale légendaire.

De nombreux amplis vintage ne possèdent qu’un seul canal (tout comme leurs rééditions), utiliser un ampli high-gain et un autre au son plus clair vous permet de changer de son à volonté. Eric Johnson utilise par exemple une paire de Fender Deluxe pour sculpter son son clair et une paire de Marshall Plexi 1959 pour obtenir un son sale, il utilise une simple pédale A/B pour basculer entre les deux amplis.


Mélanger les sons

Que vous soyez en studio ou sur scène, l’utilisation de plusieurs amplis permet de créer un mélange sonore utilisant chaque point fort de chaque ampli au mieux. Certains amplis comme le Marshall JCM800 ou le Mesa Boogie Dual Rectifier ont un son massif surtout dans les fréquences basses ainsi que beaucoup de gain mais ils manquent de précision dans les fréquences médiums pour traverser le mix.

D’autres amplis, comme les combos Fender ou le Roland JC120 sont capables de délivrer un son riche et précis dans les médiums et les aigus tout en conservant une bonne attaque, leur son clair n’offre que peu de sustain au final, il leur manque aussi un certain mordant pour offrir un son efficace sur des rythmiques lourdes.

En mélangeant ces deux sons vous pouvez ainsi récupérer pour votre son le meilleur des deux modèles.

Joe Bonamassa a récemment travaillé en tournée avec une paire de Fender Twin Reverb connus pour leur headroom surpuissant et leur son très brillant, il utilise également une paire de Fender Bassman qui sont eux plus connus pour offrir de meilleures sonorités dans les fréquences basses.

Le matériel utilisé par Joe Bonamassa lors d’un concert à Red Rocks (Photo via Twitter)


Pour les effets stéréos

De nombreux musiciens utilisent des effets stéréos qui nécessitent l’utilisation de plusieurs amplis. De nombreuses pédales de delay utilisent, par exemple, des sorties stéréos pour offrir un effet « ping-pong ».

D’autres effets de modulation comme les flangers et les chorus peuvent également être utilisés sur des configurations similaires qui nécessitent l’utilisation de plusieurs amplis. Un autre type de configuration utilise trois amplis dans une configuration « wet/dry/wet » : l’ampli central utilise le son «dry » (sans effet) alors que les deux autres ont eux l’effet appliqué sur le son qu’ils amplifient.

Jouer sur ce genre de configuration correctement réglée est assez impressionnant et justifie facilement l’utilisation de trois amplis. C’est ce genre de configuration qu’utilisent de nombreux musiciens comme Eddie Van Halen ou encore Larry Carlton.


L’effet Rockstar

Avoir plusieurs amplis sur scène peut sembler tout simplement cool. De nombreux musiciens surtout dans la métal, aiment avoir un mur d’amplis derrière eux lorsqu’ils jouent. C’est même parfois un décor de scène.

En général, seuls quelques-uns des baffles sont repris par des micros. Certains baffles ne sont même pas branchés et sont là uniquement pour créer un décor, il arrive même parfois qu’ils ne soient même pas équipés de haut-parleurs. Certains baffles sont fabriqués spécialement pour être transportés et installés facilement comme décor.

Répliques de baffles utilisés par le groupe norvégien de metal Immortal (Image de Gizmodo)

Il est également possible de faire comme J. Mascis de Dinosaur Jr. et d’utiliser tous ses amplis branchés, à fond.


En cas de panne d’ampli

Il existe également une raison purement technique pour utiliser plusieurs amplis : le risque de panne.

Imaginez la situation : vous êtes en pleine tournée et votre ampli principal lâche, il serait pratique d’en avoir un second pour palier à ce problème. Une corde qui casse sur une guitare est quelque chose de facilement réparable, un ampli qui refuse de fonctionner, c’est une autre paire de manches qui peut sonner la fin prématurée de votre concert.

Un ampli de secours doit normalement être du même modèle que celui que vous utilisez. Slash utilise en tournée une paire de têtes Marshall AFD100. Si vous avez le budget et la place nécessaire sur scène c’est un choix qui peut être intéressant.

Pour les musiciens qui n’ont pas le budget des rockstars, ou même pas l’envie d’utiliser exactement le même modèle, il existe des solutions.


Quelles sont les solutions ?

L’utilisation d’une pédale de préamp peut être une solution simple et relativement économique. Tech 21 offre une série de pédales qui cherchent à reproduire le son de nombreux amplis tout en utilisant un simulateur de baffle.

Une autre solution est l’utilisation d’un Line 6 POD qui est capable de modéliser plusieurs dizaines de types d’amplis, de baffles ou de micros en plus de différents effets.

Les amplis Roland Cube offrent également une solution simple. Ils sont compacts, fiables et légers tout en offrant un volume confortable pour un prix abordable. Il existe dans cette gamme également le Fender Mustang II ou le Blackstar ID:15.


Une note par rapport aux pédales ABY

Au-delà de leur fonction basique, les pédales ABY de bonne qualité sont importante, elles permettent d’éviter des bruits lorsque vous basculez d’un ampli à l’autre. Il est important de choisir un modèle de qualité.

Certaines pédales comme la Morley ABY, la Morley ABY Mix ou la Radial BigShot sont d’excellents choix.

Si vous manquez de place sur votre pedalboard, la Fender Micro ABY fera l’affaire dans un format compact.

Que vous enregistriez à la maison, dans des bars ou aux quatre coins de la planète, l’utilisation de plusieurs amplis vous ouvrira les portes de territoires sonores inexplorés.

Amplis Acheter maintenant

comments powered by Disqus