3 façons de s’approcher du son Dumble sans hypothéquer son appartement

Peu de fabricants d’amplis sont devenus aussi légendaire que Alexander Dumble, le technicien en ampli californien devenu créateur des mythiques amplis Dumble né dans les années 1970. De nos jours, les amplis comme le Dumble Overdrive Special ou le Steel String Singer atteignent des prix hallucinants, parfois plusieurs dizaine de millier d’euros. Autant dire que seul des musiciens avec le budget d’une rock star peuvent s’offrir ce genre d’engins.

Au-delà des prix astronomiques de ces amplis, nous connaissons le son Dumble au travers de joueurs comme Robben Ford, Stevie Ray Vaughan ou John Mayer (pour ne citer qu’eux) qui les ont utilisés en studio et sur scène.

1983 Dumble Overdrive Special

Dumble Overdrive Special, 1983

Alors à quoi ça ressemble le son Dumble ? À vous de me le dire. D’une certaine façon la meilleure façon de le définir est de trouver ce qu’il n’est pas. Le son Dumble n’a pas le côté rock crasseux des amplis Marshall ni leur son agressif, il n’est pas non plus aussi brillant que le son Vox, mais il s’approche de son cousin éloigné, le son Fender.

Certains affirment que le son Dumble, c’est avant tout un son qui permet au guitariste de vraiment s’exprimer entièrement.

Si vous êtes maintenant prêt à explorer l’univers du son Dumble, suivez nous dans la quête de ce son presque devenu mythique à l’aide de pédales d’effets, d’effets boutique et de modélisation sur logiciel.

Le son drive Dumble : boostez vos médiums pour un son de drive bien vintage

Chaque ampli possède un point de fonctionnement très particulier au-delà duquel il n’est plus possible d’obtenir un son aussi bon. L’une des innovations les plus importantes de Dumble est la possibilité de pouvoir pousser son gain sans compromettre la définition et la clarté du son, le tout est assuré par un EQ passif placé avant l’étage d’overdrive dans l’ampli.

Une partie importante des caractéristiques sonores des amplis Dumble est en partie liée à cet EQ qui joue sur le son dans les fréquences médiums. Ce son si crémeux peut être trouvé grâce à certains clones comme la Van Weelden Royal Overdrive ou encore la Mojo Hand FX Dmbl et la Mad Professor Simble. Mais essayons de retrouver ce son sans passer par la case clone.

La première étape pour recréer le son drive Dumble est de recréer cet EQ pré-gain en utilisant une simple pédale d’EQ classique comme la Boss GE-7 ou la MXR EQ en version 6 ou 10 bandes, avant d’attaquer une pédale d’overdrive au son vintage comme la Boss Blues Driver BD-2. Créez une courbe avec les faders de l’EQ en forme de cloche, le signal ainsi produit permettra à la Blues Driver de s’exprimer au mieux. Le résultat ? Un son déjà plus chaud, un overdrive classique et de la compression, tout comme dans le son Dumble.

Il est également possible d’utiliser une Ibanez Tube Screamer pour obtenir simplement ce genre de son très axé sur les médiums.

Le son clair Dumble : un son Blackface couplé avec un compresseur

Une partie de l’inspiration d’Alexander Dumble pour créer le Overdrive Special est née du son que Robben Ford arrivait à obtenir en poussant ses amplis Fender Blackface à fond (certainement un Super Reverb ou un Bassman).

Alors que le prix d’un ampli Overdrive Special est tout simplement inatteignable pour le commun des mortels, le ratio entre les amplis Dumble et les Blackface est d’environ un pour un million en ce qui concerne la probabilité d’en trouver un. Pour le prix, c’est vraiment de la rigolade en comparaison à ceux des Dumble.

La solution la plus économique reste l’utilisation d’une pédale imitant le son des amplis Fender Blackface comme la Boss FDR-1 ou la Wampler Black ’65, les deux offrants de superbes sonorités. Ajoutez-leur le bon compresseur et vous réussirez à vraiment vous approcher de ce son Dumble si légendaire.

Tout comme avec la solution de la pédale d’EQ, une pédale de compression vous aidera à « casser » le côté agressif de votre son de guitare dans les graves et les aigus pour attaquer le son Blackface de façon à imiter le son clair des amplis Dumble.

Au niveau des compresseurs, beaucoup peuvent faire l’affaire comme le Xotic Effects SP Compressor. Malgrés son prix vraiment bas, le SP possèdent de nombreux contrôles utiles comme un réglage de blend et un sélecteur trois positions permettant de joueur sur le sustain et la compression. Couplé avec un clone de Blackface, ce compresseur vous permettra de retrouver ce son si particulier des Dumble.

Un Dumble numérique : Ableton Live et Positive Grid BIAS amp desktop

Comment faire si vous ne voulez pas investir dans de nouvelles pédales d’effet, mais que vous voulez quand même le son Dumble ? À moins de gagner au Lotto, il ne vous reste plus qu’une seule solution : utiliser un logiciel.

Positive Grid BIAS Amp Desktop

Positive Grid BIAS Amp Desktop

Dans le monde des modélisations d’amplis, Positive Grid BIAS Amp Desktop propose le ‘67 Dumble Clean. Ce clone numérique d’un ampli Dumble est entièrement modifiable et tous les réglages sont exactement les mêmes que ceux que vous pourriez trouver sur un véritable ampli Dumble.

Un autre bénéfice lié à l’utilisation du logiciel est la possibilité pour l’utilisateur de reconfigurer le son Dumble en ajoutant des préamps, des pédales, des baffles et des micros différents.

Également compatible avec de nombreuses autres interfaces numériques (comme Ableton Live), ce Dumble high-tech vous permettra d’explorer à fond de nombreuses possibilités.

La plupart d’entre nous ont plus de chance de croiser Dumbledore une fois dans leur vie plutôt qu’avoir l’occasion de jouer sur un ampli Dumble. Mais avec un peu d’expérimentation et de créativité, tout est possible !


comments powered by Disqus