Comment jouer chez soi sans déranger ses voisins ?

Pour de nombreux guitaristes, jouer fort est un besoin presque vital. Mais pour vos voisins, c’est tout simplement l’inverse. Nous voulons tous un jour ou l’autre pousser notre ampli à lampes, entendre cet overdrive splendide, et ce, sustain de folie, c’est tout à fait compréhensible, mais il vaut mieux éviter de se faire expulser de chez soi pour y parvenir.

Rien n’est comparable au son surpuissant qui arrive à faire bouger vos meubles, il existe pourtant des solutions qui devraient vous aider à jouer à bas volume en conservant un son vraiment intéressant. Jetez donc un œil aux conseils que nous avons réunis pour vous.

Les atténuateurs

Il existe en général trois façons pour un ampli à lampe de saturer : au niveau des tubes de préampli (réglage de gain), au niveau des tubes de puissance (master volume) ou au niveau des haut-parleurs. Si nous essayons de jouer à bas volume, difficile d’imaginer faire saturer vos haut-parleurs. Il est pourtant possible d’utiliser un atténuateur qui vous permettra de pousser les lampes de votre ampli au maximum.

Un atténuateur est un peu comme un volume général qui se trouverait après le master volume sur votre ampli. Ce qui veut dire que vous pouvez faire saturer vos lampes autant que vous le voulez, vous offrant les vraies caractéristiques sonores de votre ampli tout en pouvant atténuer le signal avant qu’il atteigne les haut-parleurs.

Les premiers atténuateurs avaient la mauvaise réputation de raccourcir la durée de vie des lampes, l’atténuateur ne joue pourtant que sur la puissance qui doit atteindre vos haut-parleurs. Si vous poussez votre tête EVH à fond pendant des heures, vous risquez de vite voir un tube mourir, que vous utilisiez un atténuateur ou non.

Les atténuateurs les plus connus sont le THD Hotplate, le Radial Headload ou encore le Rivera RockCrusher. Lorsque vous choisissez un atténuateur, vérifier qu’il est capable de supporter la puissance de votre ampli et que son impédance en ohms (Ω) correspond bien à celle de sortie de votre ampli et à vos haut-parleurs ou votre baffle.

Pour le brancher, utilisez un câble haut-parleur entre la sortie jack de votre ampli et l'atténuateur puis utilisez un autre câble entre la sortie de l’atténuateur et l’entrée de votre baffle. C’est la solution la plus simple, de nombreux atténuateurs offrent de nombreuses autres caractéristiques comme des sorties niveau ligne qui vous permettent d’enregistrement directement la sortie de votre ampli dans une carte son par exemple.

Pédale de volume

La pédale de volume a toute sa place sur n’importe quel pedalboard mais elle est encore plus utile si vous la branchez dans la boucle d’effet de votre ampli.

Installez la pédale de volume en premier vôtre chaîne de boucle d’effet. La clef ici de régler votre pédale de volume à un très faible volume ce qui vous permet de pousser les tubes de préampli au maximum sans surcharger vos tubes de puissance.

Il est bon de noter qu’il possible d’utiliser n’importe quel pédale équipée d’un volume de sortie. Vous pouvez régler un volume très bas pour jouer à la maison et couper la pédale lorsque vous jouez en concert. La transparence est la clef, des pédales d’overdrive ou de compression risque d’ajouter une couleur à votre son et de « gâcher » un peu l’effet recherché au niveau de l’étage de sortie.

« Pourquoi ne pas utiliser le réglage de volume de ma guitare ? » Me direz-vous. C’est en effet une solution basique, mais celle-ci va fortement impacter le son de votre guitare, il est possible de régler ce problème en utilisant un mod treble bleed sur votre potentiomètre de volume. En baissant le volume de votre guitare vous offrez moins de signal aux tubes de préampli, créant un son très, voir trop, clair.

Switch Pentode/Triode

Sans verser trop dans la technique pure, les lampes fonctionnent en général en mode pentode ce qui permet un fonctionnement maximal de l’étage de sortie. Mais de nombreux amplis proposent aujourd’hui un fonctionnement en pentode ou en triode au niveau de l’étage de puissance permettant ainsi de baisser de 40 à 50 % la puissance développée par l’étage de sortie, permettant par la même occasion aux tubes de saturer plus facilement.

Le gros problème avec ce système est le fait qu’avec un ampli tout lampe de 20 ou 30 watts vous risquez encore de faire beaucoup de bruit. Avec une tête Marshall de 100 watts poussée à fond, personne ne saura dire si vous jouez à demi-puissance ou pas… Tout ce que vos voisins vont remarquer, ce sont leurs murs qui entrent en vibration.

Pour jouer dans votre chambre, l’utilisation d’une petite tête d’ampli en format caisse à outils comme le Orange Tiny Terror devrait faire l’affaire. En utilisant le mode 7,5 watts, vous devriez pouvoir vous faire plaisir sans rendre fous vos voisins. Le mode 15 watts vous permettra de jouer de manière confortable en répétition et en concert.

Iso cabs et isolation acoustique

Si vous ne pouvez pas vous imaginer baisser le volume de votre ampli, il existe encore quelques solutions qui permettent d’isoler votre son sans avoir à jouer sur la puissance générale.

Iso Cab Grossmann SG-WOODBOX

Les Iso cabs sont en fait des baffles fermés totalement isolés équipé d’un ou plusieurs haut-parleurs permettant de placer un micro et d’enregistrer votre ampli à pleine puissance sans faire chuter la précieuse porcelaine de l’étagère de vos voisins.

Malheureusement les Iso cabs sont très chers. Il existe néanmoins quelques options sur le marché avant de passer à une construction maison : le JetStram Iso II, le Randall ISO12C et le Rivera Silent Sister. Plus le prix est élevé et plus la qualité l’est aussi. Si vous voulez isoler votre propre baffle, il faut passer par l’étage construction maison.

Une autre option est l’isolation acoustique. Avec un kit comme le Auralex D36 Roominator vous ne pouvez pas isoler tout votre appartement, mais éventuellement un placard qui ne vous sert pas pour environ 200 €. N’hésitez pas à découpler votre ampli du sol avec de la mousse, cela réduira considérablement les vibrations transmises au plancher. Cette solution permet de créer une cabine de chant par la même occasion, le mauvais point est qu’il faudra investir dans un nouveau porte-manteau pour votre entrée.


comments powered by Disqus