Comment choisir sa basse ? Un guide à destination des guitaristes

De nombreuses raisons font que certains guitaristes se mettent à la basse. Peut-être est-ce simplement ce son si lourd et profond qui vous attire ou une envie d’ajouter une piste de basse à votre enregistrement maison vous-même. Vous êtes peut-être comme Tal Wilkenfeld et vous avez envie de délaisser la guitare pour vous mettre à la basse.

Quelle que soit la case dans laquelle vous rentrez, il y a certaines choses qu’il est bon de savoir avant de commander le premier modèle de basse que vous allez croiser :

  • Pour commencer, le plus important est de savoir si vous souhaitez partir sur un modèle « short scale » (manche court) ou un modèle de basse « long scale » (manche long). Nombreux sont les guitaristes qui se tournent vers des modèles short scale ( 76 cm ou moins) car la sensation de jeu est assez proche de celle que l’on éprouve en jouant sur un manche de guitare. Le manche d’une Telecaster mesure 65 cm de long, certaines basses long scale ont des manches de plus de 87 cm de long. Jouer sur des modèles long scale risque de demander beaucoup de travail au niveau du bras, il est souvent plus judicieux pour les guitaristes de se tourner vers des basses short scale.

  • Oui, vous pouvez toujours utiliser un médiator pour jouer. Inclinez votre main droite vers le haut pour éviter tout risque d'étouffement de note accidentel. Jouez plus proche du manche pour des basses plus amples, et plus près du chevalet pour un son précis, brillant et plus « punk ».

  • La basse est un instrument fondamental, travaillez pour faire en sorte de trouver le groove. Idéalement, vous chercherez avec la basse à vous fondre entre les autres instruments. Vous devez vous imaginer comme un batteur mélodique qui ne travaillerait que sur sa caisse claire et sa grosse caisse.

  • Pour ce qui est de votre main qui se promène sur le manche, ne jouez pas sur une basse comme vous le feriez sur une guitare. Apprenez à faire pivoter votre main en laissant votre pousse au milieu du manche (désolé, difficile de placer des accords à la Hendrix avec le pouce ici). Utilisez votre index, votre majeur et votre petit doigt pour jouer sur la touche. Cette pratique vous aidera à réduire la tension dans vos ligaments et dans votre poignet.

Il est maintenant temps de parler du modèle de basse qu’il vous faut. En tant que guitariste, vous allez chercher un modèle de basse facile à jouer et confortable qui vous permettra d’éviter toute fatigue inutile au niveau des mains. Se précipiter sur le modèle plus classique ou sur la basse de vos rêves peut souvent être un mauvais choix.

C’est pour ces raisons que nous avons décidé chez Reverb de vous aider en créant une sélection des modèles de basses les plus faciles à jouer pour les guitaristes souhaitant passer sur quatre cordes sans se ruiner.

Les basses style Mustang

La première de cette liste est la basse Mustang et ses autres variations comme la Musicmaster et la Bronco. Depuis leur mise sur le marché par Fender en 1964, les basses Mustang sont restées des incontournables. La plupart du temps en version short scale, ces basses offsets sont simples et agréables à jouer. Ce modèle était utilisé par Bill Wyman avec les Rolling Stones au début de sa carrière ou encore par Tina Weymouth des Talking Heads.

Au-delà de leur excellente jouabilité (qui est un point très important), les Mustang sont vraiment de très belles basses. De la basse Fender Mustang des années 60 à la Squier Vista Musicmaster, il existe vraiment un modèle pour chaque budget, qu’il soit d’occasion ou même neuf.

Les basses style SG

Si vous avez beaucoup joué sur des guitares SG, ces basses devraient vous permettre de vous sentir comme à la maison dans votre meilleure paire de pantoufles. Elles sont la plupart du temps disponibles en versions short et long scale, tout comme leurs sœurs à six cordes elles offrent un son puissant et très rock. La première basse que j’ai achetée après avoir commencé à la guitare était une réédition de la Gibson EB-0, ce fut l’une de mes meilleures décisions de musicien.

Le premier modèle de la EB-0 (1959) offrait un corps à deux pans coupés inspiré de la Les Paul Junior de la même époque. Les modèles d’EB-0 fabriqués après 1961 (ceux équipés d’un seul micro) et la EB-3 (même corps, deux micros) ont eux un corps offrant les cornes typiques retrouvées sur la SG.

Epiphone a fabriqué et proposé plus d’une copie de la série des basses EB, la plupart d’entre elles sont de très bons instruments. Même pour ce qui est de la série fabriquée au Japon, difficile de trouver une basse SG que vous n’aimerez pas. Si vous aimez le son de basse des premiers albums de Cream, vous ne pouvez pas vous tromper : partez sur une basse style SG.

Les basses Bullet

Fender Squier Bullet Bass

Alors que la Mustang a été rééditée de nombreuses fois ces dernières décennies, un modèle a été laissé de côté : la basse Bullet. Proposée à l’origine par Fender comme remplaçante de la Mustang et de la Musicmaster, la Bullet est un modèle très intéressant pour tout amoureux de la marque qui désire se mettre à la basse.

Disponibles en version long scale et short scale, les basses Fender et Squier Bullet sont reconnues pour leur facilité de jeu et leur propension à bien vieillir. Les premiers modèles étaient fabriqués aux États-Unis, la production se concentre par la suite à l’usine de FujiGen au Japon pour la création des modèles Squier. Il existe encore de nombreux modèles fabriqués dans les années 80 qu’il est possible de trouver à des prix très intéressants sur le marché de l'occasion.

De nos jours, il existe de nombreux de modèles fabriqués par Squier qui sont très proches de la Bullet. La série Squier Affinity propose des modèles de Precision et de Jazz Bass qui sont d’excellents choix. Si vous cherchez quelque chose d’un peu plus original, jetez un œil à la Squier Jaguar Special.

Les basses style Violin ou Viola

Les basses Violin, Viola ou Violon (c’est selon), sont surnommées « les basses des Beatles ». Tout comme la série EB-0 ces basses sont considérées comme faciles à prendre en main. Au niveau du son, une basse violin offre un son très rond et chaud. La plupart des modèles sont des short scale, le corps est extrêmement léger.

Le modèle le plus connu est bien sûr la Höfner 500/1 devenue célèbre grâce à Sir Paul McCartney. Bien que la plupart des bassistes peuvent difficilement s’offrir une Höfner originale, il existe de nombreuses copies qui font le boulot sans que vous ayez à vous ruiner.

L’un de mes modèles préféré est celui fabriqué par Univox, le Lectra, un véritable clone de la Höfner qu’il est facile de trouver d’occasion pour 400 à 500 €. Ces basses sont vraiment agréables à jouer et offrent un son très proche de celui des Höfner. Le manche est très confortable, c’est un bonheur d’apprendre à jouer sur ce type de basse vintage.

Si vous cherchez à dépenser encore moins, Epiphone propose une copie de la 500/1 sous le nom de « Viola ». Pour ma part, je recommande la Lectra qui possède le même circuit de bass-boost qu’on peut retrouver sur la 500/1 originale. Mais c’est une question de préférence et de porte-monnaie.

Les basses Flying V

Basse Gibson Flying V

Ce sont certainement les modèles de basses les plus rares de cette liste. Même si ce modèle n’est pas celui vers lequel se tournent la plupart des guitaristes en quête de basse, elle offre une expérience de jeu très intéressante. Gibson, Epiphone, Dean et même Kramer offrent leurs versions de la basse Flying V. Possédant généralement un corps plus large que les autres modèles indiqués dans ce guide, elles sont souvent équipées de manches short scale rendant leur jeu par un guitariste plus facile.

Il faut également noter que le fait de jouer sur une basse de style Flying V vous rapellera le jeu que vous pouvez avoir sur une guitare, le tout de façon très addictive. Ceci dit, si vous n’aimez pas la forme de la Flying V, difficile de vous forcer. C’est le genre de design qu’on adore ou que l’on déteste.


comments powered by Disqus