5 amplis Fender qui n'ont jamais rencontré le succès

Depuis la fin des années 1940 Fender a contribué à la création de certains des instruments et des amplificateurs les plus révolutionnaires de l'histoire de la musique aidant l’entreprise Californienne à devenir un véritable titan de l’industrie des instruments de musique. L’héritage de Fender a su se perpétuer jusqu’à nos jours et durera certainement encore de nombreuses décennies.

Au-delà des nombreux succès et des nombreuses innovations, il existe une longue liste de produits qui n’ont tout simplement pas plu aux musiciens. Les amplis Fender en particulier offrent de bons exemples de ces échecs, la gamme comporte de nombreux modèles qui ont pratiquement été oubliés pour toujours.

Aujourd'hui, nous avons décidé de jeter un œil à cinq amplis qui méritent qu’on s’y attarde.

Le 400 PS

Des années 50 à la fin du XXe siècle, de nombreux fabricants d’amplis se sont lancés dans la course à l’ampli le plus puissant. Une bataille qui aboutira en décembre 1970 à la création du Fender 400 PS.

Le 400 PS était un ampli basse d’une puissance totale de 435 watts. En raison de sa forte puissance de sortie, Fender recommandé d’utiliser simultanément trois baffles équipés de haut-parleurs de 18 pouces en même temps. L’ampli est également équipé d’une reverb et d’un vibrato.

Fender 400 PS du début des années 70

Il faut inscrire le Fender 400 PS dans son contexte, il était clairement destiné aux musiciens professionnels qui cherchaient à jouer avec une puissance importante.

En regardant d’un peu plus près, il est assez facile de comprendre pourquoi cet ampli n’a jamais vraiment rencontré le succès. Le volume était totalement ingérable, le poids de l’ampli et de ses trois baffles était démentiel : pratiquement 200 kg pour l’ensemble.

Actuellement, ces amplis se vendent autour de 500 à 1 400 €, tout dépend de leur condition. Bien réglés, ils offrent un excellent son qui peut facilement rivaliser avec de nombreux amplis de la même époque.

Pourquoi c’était cool : le Fender 400 PS est certainement l’ampli à lampe le plus puissant jamais construit pour un bassiste ce qui en fait un engin incroyable.

Pour ça n’a pas marché : le 400 PS est un ampli qui était tout sauf pratique pour le musicien lambda : trop puissant pour la plupart des salles, trop lourd à transporter et trop cher à entretenir.


Le Cyber Twin

Avant l'arrivée du Fender Mustang, il y avait le Cyber Twin. Comme sous-entendu par son nom, le Fender Cyber Twin est un ampli à modélisation. Il possède également des lampes dans sa section de préampli en faisant un ampli hybride.

Fender Cyber Twin

Fender Cyber Twin à vendre

C’est cette combinaison de son à lampes et de fiabilité obtenue grâce aux transistors qui pousseront plusieurs musiciens connus à adopter le Cyber Twin comme ampli principal.

Mais la plus grande force du Cyber Twin est également sa plus grande faiblesse. En utilisant des contrôles physiques plutôt que des contrôles numériques beaucoup de musiciens trouvèrent que ce système était trop compliqué à l’utilisation. Le Fender Cyber Twin a fait partie de cette première vague d’amplis à modélisation, il a surtout été le sujet de moqueries de la part de nombreux musiciens.

Pourquoi c’était cool : Le Fender Cyber Twin est certainement le meilleur ampli Fender à modélisation même s'il a depuis été un peu éclipsé par d’autres modèles de la marque. Il possède également des potentiomètres motorisés qui permettent de retrouver des réglages enregistrés, même si c’est le genre de technologie assez peu fiable, c’était un véritable spectacle d’observer ces boutons tourner tout seuls.

Pour ça n’a pas marché : les réglages étaient difficiles à utiliser pour vraiment réussir à obtenir un bon son de la part de l’ampli, difficile de l’utiliser sans avoir le manuel à portée de main.


Le Jazz King

Le Fender Jazz King fut développé par Fender pour les musiciens de jazz, ce qu’ils n'arrivèrent pas non plus à faire en sortant la Jazzmaster. Le Jazz King était un ampli de 140 watts à transistors équipé d’un haut-parleur de 15 pouces Eminence.

Fender Jazz King

Fender Jazz King à vendre

Cet ampli, souvent considéré comme un mauvais ampli est en fait un excellent modèle pour tout guitariste de jazz à la recherche de matériel abordable. Le Jazz King a été développé avec des fonctionnalités destinées aux musiciens de jazz, un limiteur pour éviter la distorsion et assez de headroom pour obtenir des sons clairs cristallins. L’ampli est également équipé d’une reverb à ressort.

Pourquoi c’était cool : le Fender Jazz King est un super ampli pour le jazz. Il avait le son, beaucoup de headroom et le son clair obtenu grâce aux transistors.

Pour ça n’a pas marché : le Fender Jazz King est un ampli génial pour le jazz… et pour rien d’autre. Il est également très lourd ce qui limite son transport.


Le Stage 185

Les amplis Fender à boutons rouges ont mauvaise réputation pour une simple et bonne raison, leur son n’a rien à voir avec ce qui fait le son Fender.

Fender Stage 185

Fender Stage 185 à vendre

Ces amplis possèdent beaucoup plus de gain que vos amplis Fender standards et le canal clair (quand il fonctionne) a un son plus froid et plus sombre que les autres Fender. Le 185, l’un des modèles les plus répandu de cette série est un très bon exemple.

Même si cet ampli n’est pas très représentatif du son Fender, il est tout à fait utilisable. On pourrait le comparer à la série des amplis Peavey Bandit qui offrent un son très organique tout en utilisant des transistors. Le Stage 185 possède en plus une reverb à ressort.

Pourquoi c’était cool : les amplis à transistors sont parfaits pour obtenir un son très particulier. Ils manquent pourtant d’overdrive organique, ils sont plus à l’aise avec les sons clairs et ils sont faciles à entretenir.

Pour ça n’a pas marché : le problème avec le Fender Stage 185 est le fait qu’il ne sonne pas comme un ampli Fender. Il ne sonne pas mal, mais la plupart des musiciens veulent un ampli Fender pour le son Fender.


Super Six

Le Fender Super Six, comme son nom l’indique, est équipé de 6 haut-parleurs de 10 pouces. Cet ampli était construit sous la forme d’un combo, le rendant pratiquement impossible à transporter, ce qu’il perdait en mobilité, il le gagnait par contre en sonorité.

Fender Super Six Reverb de 1972

Fender Super Six à vendre

Le Super Six offrait un son très profond qu’aucun autre ampli n’arrivait à reproduire à l’époque. Cet ampli a été utilisé par de nombreux musiciens de renom comme Stevie Ray Vaughan, Johnny Marr, Freddie King, Derek Trucks, et Alex Lifeson.

Ces amplis restent toujours assez chers sur le marché de l’occasion, mais en considérant le nombre de guitaristes célèbrent qui l’utilise ce n’est pas un prix trop élevé. On peut trouver un Super Six autour de 1 00 €.

Pourquoi c’était cool : le Fender Super Six a un son incroyable, les six haut-parleurs offrent à l’ampli un son très profond que très peu d’autres amplis sont capables de délivrer.

Pour ça n’a pas marché : la raison principale est certainement liée au fait que la plupart des musiciens n’ont pas de roadies… C’est un ampli génial qui demande plusieurs personnes pour le transporter et qui n’est donc pas pratique dans un petit groupe de musique.


comments powered by Disqus